consommer local,producteur,consommateur,circuits courts,produits de région,consommation durable

Bonjour, vous n'êtes pas connecté .

Recherche

Laissez les champs vides pour tous. Sinon, le premier terme sera la valeur par défaut.

Newsletters

Sélectionnez la newsletter (s) à laquelle vous souhaitez vous abonner ou vous désabonner.

Le devoir de vigilance des sociétés mères va-t-il passer l'épreuve du Sénat ?

La proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères est examinée par le Sénat, après son adoption par les députés. Ce texte, au parcours législatif mouvementé, veut responsabiliser les grands groupes, y compris sur la sous-traitance.

Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

En France, plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits chaque année. Selon les chiffres officiels, chaque Français jette l'équivalent de 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg encore parfaitement emballés, ce qui représente une perte de 400 euros par an et par foyer. Distributeurs, restaurateurs et consommateurs sont responsables de ce gaspillage, dont 1,2 million de tonne concerne des aliments pourtant toujours consommables. Créée en 2013, la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a ces temps-ci une résonnance particulière.Lire la suite

Au cinéma pour une consommation locale

Au cinéma près de Pornic, des locaux très motivés pour une consommation locale
Deux ans de tournage pour ce film engagé autour de l'alimentation, de la production locale et des circuits courts.
À voir vendredi 9 octobre 2015, à La Bernerie-en-Retz.

Isabelle est une ancienne secrétaire commerciale qui a troqué son bureau pour cultiver des légumes. Philippe, lui, est un paysan-confiturier. Avant, son quotidien, il le passait dans les hôpitaux : une belle reconversion ! Et puis il y a aussi Thierry et ses escargots, Pascal et ses cochons, Mireille et ses chèvres, Anthony le boulanger… et bien évidemment Vincent et Jean-Marc, deux des initiateurs du projet ! « Leur pouvoir ? La liberté de décider, la souveraineté de choisir ». Lire la suite

Une Loi pour le dialogue environnemental

La crise écologique appelle des solutions économiques, techniques, sociales mais aussi démocratiques. Il faut décider ensemble pour vivre ensemble. Une loi peut y contribuer. Le point de vue croisé de Sabine Buis, Députée de l'Ardèche et d'Arnaud Gossement, avocat en droit de l'environnement.

Un décret réforme le Conseil général de l'environnement et du développement durable

Un décret, publié mercredi 7 octobre au Journal officiel, réforme le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), instance relevant du ministère de l'Ecologie chargée d'une ...

Géraldine Fort est nommée déléguée générale de l'Orse

A 49 ans, Géraldine Fort, ancienne chargée de mission développement durable chez EDF, a été nommée déléguée générale de l'Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (Orse).

Luc Laurentin élu vice-président de la Fédération Syntec

Luc Laurentin, PDG de Limelight-Consulting, a été élu vice-président de la Fédération Syntec qui regroupe les activités du numérique, de l'ingénierie, des études et de conseil, de la formation professionnelle et des métiers de l'événement.

Nous voulons remettre l'humain au coeur de l'économie

Jean-Philippe Carpentier, président de la fédération des entreprises du recyclage, explique à Actu-Environnement pourquoi il a rejoint le Mene, le Mouvement des entreprises de la Nouvelle économie.

Du chardon dans nos sacs plastiques !

En Sardaigne, plusieurs centaines d'hectares de chardons sont mis au service de la chimie verte. La bioraffinerie Matrica-Novamont a en effet mis au point un procédé qui lui permet de s'affranchir encore plus des compléments fossiles dans la fabrication des bioplastiques. Explication en images.

De nouveaux objectifs développement durable pour et quot;transformer le monde et quot;

Dix-sept objectifs de développement durable vont être officiellement actés par les 193 Etats membres des Nations unies ce week-end à New York. Des ODD ambitieux voire utopiques qui pourraient pousser les Etats à réorienter leurs politiques publiques.

La COP 21 s'invite à l'école

En cette rentrée 2015 marquée par la Conférence Paris Climat (COP21), l'école s'engage en faveur de la lutte contre le changement climatique et la transition écologique, à travers les programmes scolaires, des débats et projets pédagogiques.

Catherine Papillon à la direction internationale Développement durable/RSE de BNP Paribas Real Estate

Catherine Papillon a été nommée à la tête de la nouvelle direction internationale créée par BNP Paribas Real Estate, consacrée au développement durable et à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Myriam Métais devient secrétaire permanente de la Plateforme RSE

Myriam Métais quitte le ministère du Travail pour rejoindre France Stratégie en tant que secrétaire permanente de la Plateforme RSE. Elle succède à Michel Doucin.

André Borouchaki devient directeur Industrie et services de GreenFlex

A 50 ans, André Borouchaki quitte Schneider Electric pour le poste de directeur de Business unit Industrie et services de GreenFlex, société de conseil en développement durable.

L'Union européenne peine à se développer de manière plus durable

En matière de développement durable, les principaux progrès enregistrés par l'UE sont liés à la crise économique : hausse de la productivité des ressources, baisse des consommations d'énergie... Les pressions sur les milieux naturels se poursuivent.

FNE dénonce l'élimination des associations environnementales du Comité économique et social européen

"Représentées au Comité économique et social européen (Cese), les associations environnementales viennent d'être éliminées pour la prochaine mandature", déplore France Nature Environnement (FNE) qui d...

Economie écologique : les services du ministère de l'Ecologie proposent trois visions

Le CGDD du ministère de l'Ecologie publie une étude sur l'économie écologique qui présente trois visions pour la transition. Un document plutôt prudent, alors que le ministère place la transition écologique au coeur de sa politique.

La communication d'EDF autour du nucléaire en Alsace est jugée ambiguë

Le jury de déontologie publicitaire (JDP), saisi par des associations alsaciennes, s'est prononcé le 20 juillet sur une communication d'EDF sur la production d'électricité en Alsace. L'infographie pré...

15 M euro pour la transition écologique de la Vallée de la Seine

L'Etat, l'Ademe, l'Ile-de-France, la Basse-Normandie et la Haute-Normandie lancent un appel à manifestation d'intérêt pour impulser des projets de transition écologique dans la Vallée de la Seine. Cet...

Charlotte Frérot nommée secrétaire générale du Global Compact France

Charlotte Frérot a été nommée, début juillet, secrétaire générale de l'association Global Compact France qui vise à rassembler les entreprises qui promeuvent des principes universels d'ordre social et environnemental.

Concertation locale : retour d'expérience de Dreux agglomération dans le cadre du PCET

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a publié le 1er juillet un "Topo de recherche" sur la concertation dans le cadre de l'élaboration d'un plan climat énergie territoria...

Gilles Baucher en charge du développement de Biocoop

Gilles Baucher, spécialiste de la distribution agroalimentaire, est confirmé au poste de directeur développement du réseau de magasins bio et équitables, Biocoop.

Jean-François Perrin devient PDG de Nanomakers

Jean-François Perrin, précédemment directeur général d'une start-up dans le photovoltaïque, a été nommé à la tête de la PME Nanomakers, spécialisée dans les nanopoudres de carbure de silicium et de composites de silicium.

Soixante-douze indicateurs pour suivre l'application de la stratégie nationale de transition écologique

Le Commissariat général au développement durable a publié le 23 juin une plaquette de présentation des 72 indicateurs retenus pour suivre la mise en oeuvre de la stratégie nationale de transition écolo...

Dix nouveaux indicateurs pour requalifier la richesse

L'Assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental a validé le 24 juin un jeu d'indicateurs phares complémentaires au PIB, qui seront annexés à la prochaine loi de finances, afin de mesurer la soutenabilité du progrès.

Dialogue environnemental : plusieurs ONG boycottent la réunion du CNTE

Ce mardi 16 juin, plusieurs associations de défense de l'environnement boycottent la réunion du Conseil national de la transition écologique (CNTE). Son ordre du jour ? L'examen du rapport Richard sur...

Le Gouvernement réforme le dialogue environnemental par ordonnance

Le Gouvernement rétablit dans le projet de loi Macron les dispositions qui l'autorisent à réformer le droit de l'environnement par ordonnance. Et il va plus loin en intégrant les propositions de la commission Richard sur le dialogue environnemental.

Isabel Marey-Semper devient directrice développement durable de L'Oréal

A 47 ans, Isabel Marey-Semper est nommée directrice générale communication, développement durable et affaires publiques du groupe L'Oréal. Elle prend aussi les rênes de la Fondation L'Oréal. Elle succède à Sara Ravella.

Le rapport sur le dialogue environnemental reçoit un accueil contrasté

Le rapport de la commission spéciale sur le dialogue environnemental a été remis, mercredi 3 juin, à Ségolène Royal. Les mesures présentées il y a un mois sont précisées, et ne font pas l'unanimité.

Philippe Gruat a été élu président du Cerib

Philippe Gruat, président de Eurobéton industrie, prend la présidence du Centre d'études et de recherche de l'industrie du béton (Cerib), établissement classé d'utilité publique. Il succède à Jean Bonnie, président depuis 2010.

La Semaine du développement durable devient européenne du 30 mai au 5 juin

Cette année, la Semaine du développement durable prend une nouvelle dimension et dépasse les frontières françaises : un symbole fort à la veille de la tenue de la conférence Paris Climat 2015 en décem...

L'économie circulaire intègre le Larousse

Lundi 18 mai, le député écologiste François-Michel Lambert a annoncé l'intégration de "l'économie circulaire" au Petit Larousse 2016. Elle a été définie comme "un système économique fondé sur la fruga...

Olivier de la Bourdonnaye a été nommé directeur de l'industrie de DCNS

A 47 ans, Olivier de la Bourdonnaye quitte le groupe Airbus pour prendre en charge la nouvelle direction de l'industrie de DCNS, leader mondial du naval de défense et innovateur dans l'énergie, notamment marine.

Pesticides : c’est notre santé qui est en jeu !

Greenpeace a publié aujourd'hui un rapport à charge contre les pesticides, il est temps que la France et l'Europe agissent!

Depuis les années 1950, l’agriculture industrielle a banalisé l’utilisation massive de pesticides chimiques de synthèse. Dans de nombreux cas, ils sont répandus de façon préventive, alors même que les cultures ne sont victimes d’aucune maladie ou d’aucun parasite !

Nous sommes tous exposés à ces pesticides à travers notre alimentation, l’eau que nous buvons, l’air que nous respirons et même à travers la poussière dans nos maisons.

Nous publions aujourd’hui un rapport intitulé « Les pesticides sèment le trouble », faisant état des impacts sanitaires dus à l’utilisation de ces substances. Depuis les années 1950, l’agriculture...
agriculture.greenpeace.fr

Le projet "Incroyables Commestibles" arrive tunisie

Rédaction du HuffPost Tunisie  |  Par

(Image HuffPost Tunisie)

"En transformant l’espace public de leur ville en jardins potagers gratuits, des citoyens créent un nouvel art de vivre par le partage." Tel est le mot d'ordre du mouvement Incroyables Comestibles, qui se qualifie "d'anti-crise".

Lancé en 2007 dans une petite ville de l'Angleterre, ce projet a vite conquis l'Europe et débarque désormais en Tunisie!

Le principe est simple: Transformer la ville et ses lieux publics en immense potager, auquel tout le monde peut contribuer en plantant des légumes partout dans la ville.

Une nouvelle façon de s'occuper pour les citoyens tunisiens qui leur permettra aussi de se servir gratuitement!

Cette démarche collective vise avant tout à instaurer une nouvelle forme de solidarité ainsi que le sens du partage, tout en reconnectant les citoyens à leur environnement naturel et à leurs ressources locales.

Lire la suite

Les innovations ne sont pas exploitées pour sauver la planète, bien au contraire

Afin de prendre la vraie mesure de la transition à mener, il s'agit de revisiter les objets, de les rendre réparables et modulaires pour limiter la consommation de matériaux. Ce qui passe par une remise en cause des besoins de nos sociétés de consommation.

Quels sont les labels du commerce équitable ?

La plate-forme pour le commerce équitable (PFCE) a mis en ligne début avril un guide présentant les différents labels existant à l'échelle internationale. Ce guide de 125 pages a été réalisé avec l'ai...

Quand écologie industrielle rime avec développement des territoires

En choisissant de mutualiser leurs ressources et services, les entreprises peuvent devenir un pôle d'attractivité pour un territoire et générer une véritable économie circulaire. En témoigne la Green Valley, grappe d'entreprises installée autour du papetier Norske Skog dans les Vosges. Reportage

Innovations sociales : l'Ademe lance un appel à projets

Circuits courts alimentaires, consommation collaborative, mutualisation des services comme le covoiturage ou l'autopartage entre particuliers, habitat participatif, projets d'énergies renouvelables pa...

5 applis pour lutter contre le gaspillage

 
 

Le gaspillage alimentaire, une bataille menée tous les jours par les consommateurs ! On a tous jeté, avec regret, au moins une fois nos restes périmés ou moisis qui erraient dans notre frigo depuis bien trop longtemps… Tentés d’acheter en grande quantité ou de trop prévoir, les consommateurs sont souvent contraints de jeter leurs produits. Mais c’était sans compter sur les technologies innovantes… des applis vous viennent maintenant en aide pour mieux gérer votre consommation !

Pourquoi ce site ?

LES CIRCUITS COURTS DE DISTRIBUTION.

Nous faisons le constat, que le consommateur prêt à un changement de consommation, a du mal a savoir comment changer certaines de ses habitudes .
N'oublions pas que depuis les années 1970, le consommateur a été surtout courtisé par la grande distribution et avouons que cela a d'ailleurs bien fonctionné ...
De par la prise de conscience actuelle, liée aux enjeu de la planète, le consommateur a besoin d'être informé sur les circuits courts de distribution à sa portée.

Selon que nous sommes un consommateur habitant dans le monde rural ou résidant dans des centres urbains, nous n'avons pas les mêmes possibilités de consommer local.
il est plus difficile de se rendre chez un producteur en vente directe quand vous résidez dans les grandes villes !
C'est donc aux produits fermiers  de venir à votre rencontre !

Les stés de livraisons de produits fermiers ont un rôle essentiel à jouer car c'est par eux que passera aussi la campagne dans nos assiettes .
Les magasins de Producteur commencent  à arriver près de nos grandes villes, mais ils sont encore peu nombreux et beaucoup d'associations et collectivités  font aujourd'hui un travail formidable pour regrouper les producteurs et aider les réalisations de magasins de producteurs a voir le jour .Certains développent également la livraison .
Les Amaps également sont devenues des acteurs importants dans la distribution des produits fermiers en amenant les produits frais au seing des villes .

Et nous voyons aujourd'hui fleurirent de plus en plus de belles idées autour de la consommation responsable ,car l'homme continuera à se nourrir et  ses comportements continueront à changer ....

Le changement n'est ce pas là une des belles histoires humaines .......rien n'est jamais figé ...alors place à l'imagination ....collaborative !

Peu importe le défi que vous avez à surmonter,
vous devez vous rappeler que même si la toile de votre vie se peint au fil de vos expériences
de vos comportements, de vos réactions et de vos émotions, c’est vous qui avez le pinceau en main. (Oprah Winfrey)
Et n'oubliez pas que votre alimentation d'aujourd'hui est votre santé de demain !

Notre but  aider producteurs et consommateurs à se rencontrer
L'équipe de www. consommer-local.fr

La Cerise sur le Gâteau !!!!

La tradition du goût par la grande distribution !!!

 

La recette de la tarte aux cerises par Claude Bourguignon.

Le sujet d' actualité du moment concerne les produits chimiques et pesticides dans notre alimentation avec l'accord des autorités sanitaites, les dérogations données sans problèmes pour utiliser des produits Phytosanitaires...

(Nom courtois pour parler des pesticides et autres produits de traitements).

 Il est déclarer par les reprèsentants de l'industrie agro-alimentaire, que nos produits de consommation courante sont contrôlés en mis sur le marché en respect avec normes sanitaires de nos organismes de contrôle. Vous trouverez sur ce lien "La recette" de la tarte aux cerises que vous achetez dans les circuits de grande distribution.

Ce rapport à été établi par Claude Bourguignon  ingénieur agronome formé à l'Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G), comme René Dumont. Il a d'abord travaillé à l'INRA où ses travaux (méthode de mesure de l’activité biologique des sols) ont suscité peu d'intérêt, voire le rejet.  Il est devenu un des promoteurs, développeurs et spécialiste des techniques de restauration et préservation des sols agricoles par des techniques respectueuses de la vie du sol et de son fonctionnement en tant qu'agro-écosystème complexe.

Lien "La recette de la tarte aux cerises" http://www.beurk.com/zoom-produits/histoire-chimique-d-une-tarte-aux-cer...

Bon... Appétit !!!

Quels Plastiques ?

Reconnaître les plastiques pour protéger sa santé.

 

L’INRS rappelle que les matières plastiques sont constituées d’une résine (polymère) additionnée ou non de composants auxiliaires. [1] La synthèse de la résine est réalisée à partir de molécules de faible poids moléculaire (monomères).

Les additifs sont des constituants dont le rôle consiste soit à conférer des caractéristiques particulières aux produits finis, soit à permettre la transformation de la matière plastique, soit encore à abaisser le prix de revient. Il s’agit de plastifiants, de charges, de colorants, d’ignifugeants, de stabilisants, etc.

Les monomères et les additifs peuvent migrer vers l’aliment. Ces migrations ont des conséquences organoleptiques ou toxicologiques.

Ce phénomène dépend de la composition de l’emballage mais également de celle de l’aliment. La plupart des monomères et des additifs ayant une forte affinité pour les graisses, la migration est généralement plus importante en contact avec un corps gras.

L’emballage peut aussi être perméable à des contaminations provenant de l’environnement, telles que celles dues à l’encre utilisée sur la surface externe, ou aux odeurs du lieu de stockage. De façon générale, la migration augmente avec la durée et la température de stockage.

 

Chaque plastique doit, en théorie, présenter un numéro.

Vous le trouverez en général en dessous du produit. Un système de code à 7 chiffres permet d’identifier le plastique.

Tous ces plastiques ne présentent pas la même toxicité. Certains sont inertes et non toxiques.

D’autres relarguent des phtalates, du bisphénol A, du styrène et d’autres perturbateurs endocriniens.

Lesquels sont sûrs ? Lesquels sont à éviter ? Réponse sur le poster ci-dessous.

Simplement, rappelez-vous de privilégier les plastiques numérotés 2,4 et 5 !

http://www.natura-sciences.com/wordpress/wp-content/uploads/2012/03/classification-plastiques.jpg

 

 

Projet Greencook

 

PROJET EUROPÉEN    GREENCOOK.

 

 

 

Ce projet transnational €uropéen met en avant le problème du gaspillage alimentaire dans notre société de "surconsommation".

 

4 pays s'associent à cette action de gestion durable de l'alimentation:

La Fance, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne.

4 grands thèmes seront à l'étude:

  1. Les habitudes de consommation des ménages chez eux.
  2. Les cantines et restaurants d'entreprise.
  3. Les cantines scolaires et les circuits courts d'approvisonnement.
  4. Les circuits de grande distribution et leurs relations avec les producteurs ainsi que les stocks de nourritures circulants.

 Quelques chiffres concernant notre consommation: 

Un français jette environ 7 Kg de produits encore non déballés et ce sans compter les plats non finis, les légumes avariés ainsi que le pain sec. On estime a 1/4 de la nourriture acheté qui termine aux ordures ménagères.La production mondiale jette de façon directe (liée à la distribution et également la déstruction sans passer par les circuits courts de vente classique),ce qui n'est pas sans conséquences environnementales. (1)

 Quelques exemples:

  • jetter 20 Kg de nourriture / habitant en france correspond 1 200 000 Tonnes de poubelles suplémentaires (donc plus de pollution à l'acheminement et à l'enfouissement).
  • jetter 1 kg de viande bovine est équivalent au gaspillage de 100 000 litres d'eau ( arrosage céréalier pour la nourriture ainsi que l'eau consommée pour l'élevage) 7 à 16 kg de céréales ou produits végétaux .(2)

Ce projet rassemblant 4 pays permettra que chacun d'entre eux d'analyser les comportements et les habitudes de consommation de leurs concitoyens et ainsi se concentrer sur une "écoconsommation" et des circuits de distribution plus équitables et durables.

 Les conclusions du Projet européen GREENCOOK ont pris fin en  2013.Souhaitons que cette mission soit éfficace pour notre agriculture et supprime les incohérences de surproduction et une redistribution plus juste des ressources..

Lire les resultats de ce projet sur le site de Greencook (lien ci-dessous)

Sources:

(1) FAO ( Food & Agricuture Organisation of the United Nation) (en français)

(2) University Cornell-Ithaca -New York  (en anglais) 

Lien FACEBOOK (fr)                     Lien du Site (eng)            

Recommandations GreenCook Consommateurs (pdf)        

Les perspectives de l'environnement en Europe vues par un député français

Le 2 avril 2015, la commission des affaires européennes (CAE) de l'Assemblée nationale a présenté une communication portée par le député Arnaud Leroy. Ce dernier revient sur le rapport de l'Agence eur...

Kevin Cardona nommé directeur du développement durable de BNP Paribas Real Estate

A 32 ans, Kevin Cardona a été nommé directeur de l'innovation et du développement durable de la ligne de métier promotion au sein de BNP Paribas Real Estate, la filiale immobilier de la banque.

Lancement du plan d'actions et quot;administration exemplaire pour la transition écologique et quot;

Le jeudi 2 avril, le ministère de l'Ecologie a publié une note relative à la mise en oeuvre du plan d'actions "administration exemplaire pour la transition écologique". Adopté le 4 février dernier en c...

L'optimisation de la recherche environnementale selon l'Opecst

La recherche environnementale exige de la pluridisciplinarité, des financements sur le long terme, et un assouplissement du principe de précaution. Quelques messages contenus dans un rapport que l'Opecst vient de publier.

La loi sur les nouveaux indicateurs de richesse adoptée par le Parlement

Le Sénat a définitivement adopté, jeudi 2 avril, la proposition de loi visant à prendre en compte de nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques. Le texte avait été ad...

Nouvelle France industrielle : lancement d'un appel à et quot;projets industriels d'avenir et quot;

Dans le cadre des plans de la Nouvelle France Industrielle, le ministère de l'Economie lance un appel à projets "Projets industriels d'avenir" (Piave). Il se clôture le 30 décembre 2015. Deux types de...